Les intérêts sur les échéances d’un bail commercial courent à compter de la délivrance de l’assignation

Les intérêts sur les échéances d’un bail commercial courent à compter de la délivrance de l’assignation

En matière de bail commercial, les revenus échus produisent des intérêts, en l'absence de convention contraire, à compter de la délivrance de l'assignation en fixation du prix.

La société immobilière X. a signifié à la société Y. un congé avec offre de renouvellement du bail commercial portant sur une boutique. La société X. a par la suite assigné la société Y. en fixation du loyer déplafonné à une certaine somme, avec intérêts au taux légal à compter de chaque échéance et au plus tard à compter de l'assignation. Dans un arrêt du 15 septembre 2016, la cour d’appel d’Amiens a rejeté la demande de la société X. (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.