Contrat : clause de dédit ne signifie pas clause pénale

Contrat : clause de dédit ne signifie pas clause pénale

Une clause contractuelle qui stipule expressément qu'il s'agit d'une somme due à titre de pénalité est une clause pénale qui se distingue de la clause de dédit.

Un club de rugby professionnel a conclu avec un équipementier un contrat de partenariat d'une durée de 3 ans. Une clause du contrat a prévu, en cas de changement de marque d'équipements sportifs par le club avant ce terme, le droit pour l'équipementier de résilier le contrat et de réclamer une pénalité d'un montant maximal de 450.000 €. Le club a résilié le contrat au bout d'un an, en invoquant divers manquements imputables à (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.