Refus d'exploitation d’un parc éolien

Refus d'exploitation d’un parc éolien

Il ne peut pas y avoir d’exploitation d’un parc éolien dès lors qu’il risque de se trouver dans une zone de vol tactique et qu’il forme une situation de covisibilité avec un monument historique.

La société P. a demandé au tribunal administratif d'Orléans d'annuler l'arrêté du préfet de la région Centre-Val de Loire lui refusant l'autorisation d'exploiter un parc éolien de 20 éoliennes et 5 postes de livraison sur deux communes. Par un arrêt du 11 janvier 2019, la cour administrative d'appel de Nantes constate que le préfet s'est opposé au projet notamment au motif qu'il se situe dans un secteur de vol tactique (Voltac) dédié à (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.