Procédure d’arbitrage

Procédure d’arbitrage

La société demanderesse à l'arbitrage par son président du conseil d'administration qui n'a pas jugé utile d'intervenir à la procédure à titre personnel, ne peut, sans se contredire au préjudice de la société défenderesse, soutenir, devant le juge de l'annulation, que la reconnaissance et l'exécution de la sentence sont contraires à l'ordre public international du fait de l'absence de mise en cause de son président.

Une société de restauration rapide conclut avec une société marocaine une convention de franchise exclusive contenant une clause compromissoire. La société de restauration rapide ayant résilié les contrats, la société marocaine a mis en oeuvre la procédure d'arbitrage. Le tribunal arbitral a jugé que les contrats ont été résiliés à bon droit et a prononcé diverses condamnations contre la société marocaine.La cour d'appel a rejeté le recours en (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.