Un cadre bancaire est une caution avertie

Un cadre bancaire est une caution avertie

La qualification de caution avertie peut se déduire de la simple mention, dans la fiche patrimoniale renseignée par elle, de sa qualité de cadre dans une banque.

Une société a consenti deux contrats de crédit-bail à une autre société. Une personne physique s'est rendu caution solidaire des engagements de cette dernière, à concurrence respectivement de 26.400 € pour le premier contrat et de 21.133 € pour le second, dans la limite de 72 mois.La (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.