De la nécessité de désigner un mandataire successoral

De la nécessité de désigner un mandataire successoral

L’inertie et la carence du légataire universel dans l’administration de la succession et la mésentente entre héritiers justifiaient la désignation d'un mandataire successoral. 

Un homme est décédé en laissant pour lui succéder ses cinq enfants, l'un d'entre eux étant institué légataire universel. Le syndicat des copropriétaires d’un immeuble dépendant de la succession a demandé la désignation d’un mandataire successoral. La cour d'appel de Paris a accueilli cette demande.Les juges du fond ont énoncé que l’article 813-1 du code civil n’est pas réservé aux successions indivises, mais a vocation à s’appliquer à toute (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.